Le nez, siège de nos émotions… mais pas que

Une émission estivale sur France Inter qui réveille l’odorat et interroge le nez : est-ce inné de sentir, ressentir, reconnaître des odeurs ? Non, cela se travaille. Pour le plus grand plaisir de nos émotions et de notre mémoire.

Mathilde Laurent présente sa nouvelle collection de trois parfums Cartier.

Jean Blaise, directeur du Voyage à Nantes et des projets culturels explique son projet de parfum de Nantes réalisé par Art et Parfum avec les parfumeurs Marc-Antoine Corticchiato, Bertrand Duchaufour et Mélanie Leroux. Les vainqueurs seront connus en novembre.

Morceaux choisis de Mathilde Laurent :

“Le vocabulaire du parfum est très délicat : il tente de dire d’où vient la mémoire “

Créer un parfum dans sa tête c’est imaginer comment lui donner vie en mélangeant des notes mentalement”


Décrire une découverte olfactive c’est raconter un choc émotionnel : A propos d’un des Parfums créés pour la ville de Nantes : “je sens une fraîcheur, une légèreté, une délicatesse et en même temps quelque chose d’élémentaire. Je suis transportée sur une digue : l’air y est frais. Il y a des végétaux humides : je suis dans une ville aérienne” .

TOUTE L’EMISSION (50mn) A ECOUTER SUR CE LIEN :

https://www.franceinter.fr/emissions/l-ete-comme-jamais/l-ete-comme-jamais-08-juillet-2020-0